Bien préparer l’hiver

Allevamento di Api

La fin de l’été et l’arrivée de l’automne sont des périodes propices pour renforcer ses défenses immunitaires et s’armer contre les changements climatiques.

Des gestes simples à adopter au quotidien :

Ce sont des mesures simples d’hygiène de base et des habitudes à adopter.

  • Aérez quotidiennement votre domicile
  • Évitez une température excédant 19 °C dans votre chambre
  • Nettoyez correctement les narines, en utilisant de l’eau de mer
  • Lavez-vous les mains régulièrement dans la journée, avec un savon doux, en utilisant une brosse à ongle au moins une fois dans la journée et si vous ne pouvez les laver, utilisez une solution hydroalcoolique
  • Ne fumez pas et évitez les endroits enfumés
  • Humidifiez l’atmosphère de votre logement, soit avec un humidificateur ou en plaçant des petits récipients d’eau sur les radiateurs dans lesquels vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles. Le ravintsara et le tea tree sont très efficaces contre les virus.
  • Privilégiez un sommeil régulier, augmentez votre exposition au soleil et buvez suffisamment d’eau pendant la journée

Boostez votre immunité

Le système immunitaire est placé à 60 % dans les intestins. Pour renforcer vos défenses, il faut donc privilégier les aliments riches en pro-biotiques (choucroute, navet, cornichon et légumes verts) et riches en pré-biotiques (asperge, topinambour, banane, artichaut), qui contiennent des fibres. Vous pouvez également faire une cure de pro-biotiques qui renforceront vos défenses. Vous en trouverez sous forme de comprimés ou de sachets : Ergiphilus Nutergia®, Lactibiane Pilège® etc.

Mangez des légumes et des fruits riches en vitamine C, tels que les agrumes, et privilégiez des aliments qui vous aident à résister au froid comme les légumineuses. Complétez avec les comprimés de vitamines d’origine naturelle : Arkovital acerola 1000, arkovital pur’énergie Arkopharma® etc.

Quand l’exposition au soleil diminue, pensez, dès septembre à prendre de la vitamine D, de préférence d’origine naturelle, exemple avec ErgyD®.

Pensez aux oligoéléments : le cuivre a des vertus antibactériennes et antivirales, l’or renforce l’immunité, l’argent est un anti-infectieux. Le silicium stimule le système régulant l’immunité. Le soufre protège la zone ORL. Retrouvez ces oligoéléments dans Oligomax Mn-Cu, ou encore Ergymunyl Nutergia®.

L’échinacée est bien connue pour ses propriétés stimulantes du système immunitaire. Elle est associée à d’autres plantes (plantain, pamplemousse) et à des oligoéléments dans Ergumunyl Nutergia®.

Pour booster votre immunité, l’huile essentielle de ravintsara est toute indiquée : chaque jour 2 gouttes au creux du poignet ou 1 goutte sur un comprimé neutre. Vous la retrouverez aussi dans des complexes d’huiles essentielles pour l’hiver : Comptoir Aroma®, Pranarom®,  ou Puressentiel®.

La gelée royale : l’ingrédient secret

La gelée royale, connue depuis l’Antiquité pour ses nombreuses vertus, est le produit le plus précieux de la ruche. À la fois curiosité biologique et substance unique dans la nature, la gelée royale est un trésor parmi les produits de la ruche, utilisée depuis plusieurs siècles pour les nutriments essentiels qu’elle contient, ainsi que pour ses nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé telles que :

  • Renforcement du système immunitaire
  • Action bénéfique sur le système nerveux
  • Regain d’énergie et de vitalité
  • Lutte contre la fatigue et l’état d’épuisement
  • Amélioration des performances physiques et intellectuelles
  • Aide à la diminution du mauvais cholestérol
  • Lutte contre les affections saisonnières comme le rhume et la grippe

La gelée royale est traditionnellement reconnue pour ses apports en vitamines, oligo-éléments, minéraux, acides aminés et acides gras essentiels qui contribuent au bon fonctionnement de l’organisme.

Grâce à sa richesse nutritionnelle, la gelée royale pure Bio est indiquée pour tout le monde et à tout âge : hommes, femmes et enfants. Ce produit est également consommé pour compenser les carences causées par une alimentation déficitaire.