La compression médicale

 

Dans la maladie veineuse, les veines, qui sont des tubes déformables, se dilatent trop. Le «tonus veineux» est altéré. Les valvules qui jouent un rôle de clapet anti-retour du sang fonctionnent mal et une varice apparaît.

La compression est la base du traitement de la maladie veineuse. Elle s’oppose à l’augmentation du volume du membre inférieur en exerçant une pression dégressive (plus élevée au niveau de la cheville et qui diminue progressivement vers le haut de la jambe) sur le membre inférieur, aussi bien au repos qu’à l’effort. Ainsi, elle empêche la veine de se dilater, facilite le retour veineux, améliore globalement la circulation dans la jambe. Le sang est mieux oxygéné et les tissus mieux « nourris ». Les douleurs, la sensation de jambes lourdes et l’œdème diminuent. Les ulcères cicatrisent mieux.

 

Les bas de compression autrefois appelés « bas à varices », se sont beaucoup modernisés. Nouvelles textures et nombreux coloris permettent de réaliser des modèles plus confortables et plus esthétiques avec une efficacité maintenue. En l’absence d’indication médicale particulière, il n’y a pas de différence d’efficacité entre le port de chaussettes, de bas-cuisses ou de collants de compression. Le choix se fera sur le type de contention la plus confortable et la plus adaptée à votre mode de vie.

Le succès de la thérapie reste lié à un geste simple : enfiler chaque matin ses bas de compression et les accompagner d’une bonne hygiène de vie. La compression nécessite une tension importante au niveau de la cheville qui décourage parfois certaines personnes.

Une technique simple existe afin de faciliter la pose :

– introduisez la main à l’intérieur de la chaussette ou du bas et pincez le talon

– retournez-le jusqu’à hauteur du talon

– introduisez le pied en positionnant correctement le talon

– déroulez progressivement la chaussette sur la jambe.

Si vous avez des difficultés à atteindre le bout du pied, l’utilisation d’un chausse-bas est une aide précieuse qui procure une grande facilité à l’enfilage.