Les 5 sens

5 sens

Tu prends conscience de tout ce qui se passe autour de toi grâce à tes 5 sens. Chacun d’eux dépend d’un organe particulier et ils sont tous reliés à ton cerveau.

Tes yeux te permettent de voir ce qui t’entoure. Ton nez capte les odeurs. Tes oreilles entendent les sons. Ta langue te permet de sentir le goût de ce que tu manges… et ta peau te permet de sentir de quoi sont faits les objets.

L’ouïe

L’ouïe, ce sont tes oreilles, elles te permettent d’entendre des sons très agréables comme la musique et elles peuvent te protéger du danger que tu ne vois pas. Tu entends le bruit d’une voiture qui se rapproche, mais il te faut tes 2 oreilles pour savoir de quel côté vient la voiture.

N’écoute pas trop fort ta musique dans ton lecteur MP3… cela risque de te rendre sourd.

Sans bouger, tes oreilles captent les sons, comme tu ne peux pas les fermer, tu perçois des sons sans arrêt.

La vue

La vue, ce sont tes yeux, ils sont des petites caméras très sophistiquées qui te permettent de voir ce qui t’entoure en couleur et en 3 D ! Tu peux voir d’un seul œil, mais il te faut les deux pour voir en relief.

Ton œil est rond comme une bille, ta pupille s’ouvre et se ferme selon l’intensité de la lumière. A la différence de tes oreilles, tu peux les ouvrir ou les fermer quand tu veux. Les aveugles développent beaucoup plus les autres sens.

Le toucher

Le toucher, c’est ta peau qui te permet de reconnaître la douceur de ton doudou ou le froid des glaçons… Elle te permet de sentir ce qui est brûlant, et tu enlèves rapidement ta main si c’est trop chaud.

Tu utilises surtout tes doigts pour toucher, mais tes jambes, tes joues sentent aussi les objets. Ce sont les bouts des doigts qui sont les plus sensibles car ils ont beaucoup plus de récepteurs que les autres parties du corps.

Le soleil peut détruire les cellules de ta peau et te brûler. Protège-toi avec une crème solaire.

Ta peau te renseigne sur le monde extérieur : le vent qui souffle, la chaleur du feu, la douleur d’une piqûre, mais elle raconte ce qui se passe à l’intérieur de ton corps. Tu as peur, elle blanchit. tu es malade, elle se couvre de boutons. Tu as chaud, elle transpire. Tu as froid, elle rougit.

Une expérience : Ferme tes yeux et touche des objets : ton bureau est lisse, le glaçon est froid, la pâte à modeler est molle, la brique est dure, l’éponge à gratter la vaisselle est rugueuse, le radiateur est chaud en hiver, et le cactus est piquant. Le sens du toucher te dit beaucoup de choses sur le monde autour de toi. Ta peau contient des millions de capteurs capables de détecter des changements infimes de mouvements, de température, et de pression. Ces capteurs sentent la douleur.

L’odorat

L’odorat, c’est ton nez qui te permet de sentir des choses très agréables, comme l’odeur du gâteau qui cuit dans le four, et il peut te protéger du danger… tu sens une odeur de gaz ou de brûlé.

Le goût

Le goût, c’est ta langue qui te permet de reconnaître le salé des chips, le sucré des bonbons, l’acidité du citron, et le goût amer du pamplemousse. Elle est recouverte de minuscules billes. Ce sont les papilles.

Imagine si tout ce que tu manges : les bonbons, les oranges, le chocolat et les glaces avait le goût du carton ! Heureusement, la langue a des milliers de capteurs, ce sont les bourgeons du goût.

Le nez et la bouche sont très liés : si tu sens l’odeur d’un plat que tu aimes bien, cela te mettra l’eau à la bouche. Ils te permettent de sentir et de goûter les choses.

Essaie : demande à un adulte de sortir 3 yaourts différents.

Tu goûtes en fermant tes yeux et en bouchant ton nez…tu seras incapable de dire lequel est à la fraise, à la banane ou à la vanille !

Pourquoi je ne sens pas le goût des aliments quand j’ai le nez bouché ou un gros rhume ?

C’est parce que ta langue ne reconnaît que les saveurs (sucré, salé, amer, et acide), et ton nez identifie les aliments par leur odeur.

Pourquoi les trous sont-ils sous le nez ?

S’ils étaient au-dessus, ils se rempliraient de tout ce qui tombe du ciel !