Les nutriments à surveiller pendant votre grossesse

Alimentation grossesseLes nutriments sont indispensables au bon déroulement de votre grossesse et à la santé de votre bébé.

Le calcium

Le calcium sert à la calcification du squelette de l’enfant.

En principe, l’augmentation de vos besoins est couverte par l’adaptation de votre métabolisme calcique, si vos réserves en vitamine D sont suffisantes. Il est inutile de prendre des suppléments en calcium (sauf cas particuliers pour adolescentes ou hypertendues gravidiques).

Les aliments source de calcium

Les produits laitiers ou les eaux minérales riches en calcium (+150mg/l).

Le fer

Durant votre grossesse, les besoins en fer augmentent d’environ 600 mg, mais votre absorption intestinale est supérieure. Une alimentation équilibrée en aliments source de fer suffit. Seules 1 à 3% d’entre vous présentent une anémie et doivent bénéficier d’un supplément médicamenteux, d’où la nécessité d’effectuer une numération avec dosage de l’hémoglobine au début de votre grossesse.

Les aliments source de fer

Viande, poisson, boudin noir, à consommer bien cuits, et les légumes secs : lentilles, haricots blancs, pois chiches…

Les lipides

Les lipides constituent une réserve d’énergie pour le fœtus.

Certains acides gras (famille n-3 et n-6) sont aussi indispensables au bon fonctionnement des cellules, notamment nerveuses. Sous réserve que vous soyez en bonne santé avant votre grossesse, votre masse grasse en contient suffisamment et votre gain pondéral de 2 à 4 kg de graisse (sur 12) suffit au fœtus.

Les aliments sources de lipides

Consommer du poisson cuit au moins deux fois par semaine, dès le début de votre grossesse.

L’iode

Les besoins en iode augmentent d’environ 50UI/j durant votre grossesse. Pour éviter les déficiences, qui peuvent avoir des conséquences sur la maturation du cerveau fœtal, optez pour des aliments riches en iode.

En cas de tabagisme, grossesses rapprochées, régimes particuliers (végétarisme ou végétalisme) ou vomissements répétés, au cas par cas, un supplément médicamenteux pourra vous être prescrit.

Les aliments source d’iode

Lait et produits laitiers, crustacés, poissons d’origine marine (frais ou surgelés) en variant les espèces, oeufs, sel iodé.

L’eau

Vos besoins sont de 2,5 litres d’eau par jour pour hydrater votre organisme. 1 l est fourni par les aliments, le reste par les boissons, dont l’eau est la seule indispensable à l’organisme.
L’eau du robinet est recommandable. Si vous préférez l’eau en bouteille, nous vous conseillons une eau riche en minéraux (calcium, magnésium) et pas trop en sodium.

Source : INPES « le guide de la grossesse » édition 2015