Sur mon ordonnance j’ai du zolpidem.

Le Stilnox© ou Zolpidem© est une molécule de synthèse dosée à 10mg réservée à l’adulte, indiquée dans les troubles du sommeil sévères, uniquement si les insomnies sont occasionnelles ou transitoires.

Ce médicament est délivré sur ordonnance médicale sécurisée limitée à 28 jours, rédigée en toutes lettres. Le chevauchement est interdit sauf mention expresse du prescripteur. Les boîtes de 7 ou 14 comprimés sont adaptées à l’allégation « temporaire » de l’Autorisation de mise sur le marché.

Le Stilnox©, apparenté aux benzodiazepines, est sédatif, hypnotique, myorelaxant, anxiolytique, anticonvulsivant et amnésiant. Il induit un sommeil artificiel, raccourcit le délai d’endormissement, réduit les réveils nocturnes, augmente la durée totale du sommeil et en améliore la qualité.

Le traitement est pris au coucher et ne doit pas être ré-administré durant la même nuit. On recherchera la dose efficace la plus faible, d’où une première prise d’un demi-comprimé à augmenter si besoin à un comprimé. Cette dose de 10mg ne sera JAMAIS dépassée.

Pour les personnes âgées ou sensibilisées par d’autres traitements sédatifs il convient de diminuer la dose de moitié. Le traitement peut être suivi de façon continue sur un court terme ou à la demande selon la symptomatologie du patient.

À quoi faut-il faire attention ?

Le traitement par Stilnox© ne doit jamais devenir chronique. La mise en route du traitement doit impérativement s’accompagner du protocole d’arrêt afin d’éviter toute dépendance psychique et physique. Pour les traitements de 3 à 5 jours l’arrêt progressif n’est pas utile.

Ce traitement hypnotique s’accompagne de nombreux effets secondaires :

  • une exacerbation de l ‘insomnie qui avait motivé la prise lors d’un arrêt brutal (rebond),
  • une altération des fonctions psychomotrices dans les heures qui suivent la prise,
  • une amnésie antérograde,
  • des troubles du comportement (agitation, nervosité, des idées délirantes, hallucinations, euphorie, irritabilité, somnambulisme…)

Ces effets sont d’autant plus marqués que le sujet est âgé, polymédiqué ou insuffisant hépatique.

Les effets secondaires à type de somnolence, troubles de la mémoire, troubles du comportement et risques de chute sont fréquents et justifient la diminution des doses et l’arrêt du traitement.

Que faire en plus ?

Adopter une bonne « hygiène » du sommeil :dormir selon ses besoins, pas plus, éviter les siestes de plus de 20 minutes ou après 16 h. Adopter un horaire régulier de lever et de coucher, limiter le bruit, la lumière et la chaleur dans la chambre. Eviter la caféine, l’alcool, la nicotine, les dîners trop copieux. Pratiquer du sport avant 17h.

Aucun médicament n’est indiqué dans le traitement de l’insomnie chronique dont la cause sous- jacente doit être recherchée. Une dépendance au Stilnox© est possible même en l’absence de facteur de risque de dépendance.