Trousse de secours : son contenu

Trousse de secours

Pour la maison, la voiture ou en voyage, le contenu de votre trousse de secours doit être adapté suivant les risques des activités.

Premiers soins

  • Une paire de gants stériles ;
  • Une solution hydroalcoolique pour l’hygiène des mains ;
  • Un antiseptique en dosettes ou sous forma de compresses imprégnées ;
  • Compresses stériles ;
  • Sparadrap, bande extensible ;
  • Ciseaux, pine à échardes ;
  • Sérum physiologique en dosettes ;
  • Pansements prêts à l’emploi ;
  • Tampons hémostatiques type Bloxang® ;
  • Une couverture de survie.

Contre les insectes

  • Répulsifs pour la peau et les vêtements ;
  • Crème calmante et éventuellement un dispositif d’aspiration du venin.

Protection solaire

  • Produits à fort indice de protection, lait après soleil et stick solaire.

Pour les randonneurs

  • Pansements hydrocolloïdes pour les ampoules ;
  • Bande pour faire un strapping de cheville ;
  • Comprimés pour la désinfection de l’eau.

Médicaments indispensables

  • Antalgique, antipyrétiques : la paracétamol supporte bien la chaleur (privilégier les formes non effervescentes) ;
  • Crème à l’arnica pour les petites traumatismes ;
  • Collyre en unidoses ;
  • Antispasmodique pour les douleurs viscérales ;
  • Anti diarrhéique et antiseptique intestinal ;
  • Pastilles à sucer contre les brûlures d’estomac pour les pays à nourriture épicée.

En homéopathie

  • Arnica conte les ecchymoses, courbatures ou douleurs musculaires ;
  • Apis pour résorber l’œdème ;
  • Belladona en cas d’inflammation ou de fièvre ;
  • Ledum palustre en traitement préventif ou curatif des piqûres d’insectes ;
  • Cocculine® contre le mal des transports.

Chaque année vérifiez les dates de péremption des médicaments et des antiseptiques, veillez à mettre les blisters entiers des comprimés pour pouvoir vérifier la date.