Compléments alimentaires pour les yeux

image-yeux

Nos yeux sont exposés à de nombreux facteurs susceptibles de les agresser (les rayons UV, le tabac…) et de favoriser leurs vieillissements prématurés par l’apparition de pathologies oculaires comme le Glaucome, la Cataracte ou la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, plus communément appelée DMLA.

Si notre alimentation est notre première médecine, il arrive parfois que nos assiettes ne contiennent pas assez de fruits, de légumes riches en agents anti oxydants ou de poissons gras source d’acides gras insaturés. Dès lors, les compléments alimentaires sont un formidable atout.

Les principaux composants des compléments alimentaires proposés pour lutter contre les troubles de la rétine liés à l’âge

  1. Acides gras DHA et EPA ou OMEGA 3

Le DHA ou acide docosahexaenoique est un constituant fondamental des membranes cellulaires de la rétine. Il représente 30 à 60% des acides gras de la rétine et joue un rôle essentiel dans la traduction du signal lumineux en signal nerveux. L’EPA ou acide eicosapentaenoique (un autre acide gras) diminue les réactions inflammatoires, il a un rôle crucial dans la fluidité, la flexibilité et la perméabilité de la membrane cellulaire.

Plusieurs études scientifiques ont depuis le temps permis de définir avec certitude les nutriments nécessaires ainsi que leur bonne dose quotidienne afin de rendre ces compléments réellement efficaces. Le DHA et EPA doivent avoisiner les 500mg par jour pour avoir un rôle protecteur. Ils doivent être d’origine contrôlée, issus des poissons gras des mers froides, ils seront d’autant plus assimilables.

  1. Antioxydants

De manière empirique, certains aliments sont reconnus pour leurs bienfaits sur nos yeux. Les pilotes de la Royal Air Force pendant la guerre grignotaient beaucoup de myrtilles pour améliorer leur vision nocturne. Les baies de cassis, les mûres, les légumes verts comme le chou, le persil, les brocolis, les carottes, la salade, les petits pois ou encore les choux de Bruxelles possèdent également ces vertus. Ils ont en commun d’être de puissants anti oxydants, riches en anthocyanes, vitamine C, vitamine E, Zinc qui préservent la vue.

De fortes doses de vitamines et d’antioxydants sont nécessaires pour lutter contre le stress oxydatif de l’œil notamment en vitamine C (500mg), en vitamine E, en Zinc (80mg), en vitamine B2. Les oligoéléments sont aussi recommandés dans les formules tels le sélénium, le cuivre et le manganèse. Deux caroténoïdes retrouvés dans ces compléments, la lutéine (10mg) et la zéaxanthine (2mg), sont des composants de certains tissus de l’œil qui protègent des radiations nocives de la lumière.

Difficile de trouver sur le marché des compléments alimentaires suffisamment riche à la fois en en antioxydants et en ces deux caroténoïdes. Il s’agira de choisir la formule la plus proche des dosages précisés ci-dessus. Ces compléments alimentaires devront être pris sans interruption et à vie sauf lorsque il s’agit de palier à une alimentation momentanément faible en fruits, légumes et oméga 3 où on fera des cures de 3 à 4 mois.