La poussée dentaire

Douleurs dentaires - Anneau de dentition

Les premiers bourgeonnements peuvent apparaître dès l’âge de 2 ou 3 mois. Les premières dents, les incisives centrales inférieures, sortent généralement vers l’âge de 6 mois. Les quatre incisives supérieures et les deux incisives latérales inférieures vont suivre. Quelques mois plus tard, quatre premières molaires apparaîtront. Les canines sortent vers l’âge de 16/18 mois et les dernières molaires vers 20/24 mois. Dans tous les cas, bébé aura ses vingt dents de lait entre 2 et 3 ans. Pour faire surface, une dent doit d’abord percer le sac de chair dans lequel elle s’est constituée, puis traverser la muqueuse de la gencive, très résistante. Cette poussée provoque en général une irritation locale plus ou moins douloureuse.

Les signes de l’arrivée des premières dents :

Un bébé qui ne cesse de baver et porte à la bouche tout ce qu’il trouve, peut « faire » une dent. Ces deux signes peuvent être présents plusieurs semaines avant l’apparition de ladite dent. Les joues deviennent rouges, les gencives gonflent. Votre bébé peut être grognon, avoir du mal à dormir, se réveiller la nuit, refuser de manger, tousser, avoir un rhume ou de la diarrhée. Dans ces deux derniers cas, il est important que le médecin confirme que l’origine est la poussée dentaire et non un autre problème de santé.

Comment apaiser votre bébé ?

Pendant les poussées dentaires, vous pouvez lui donner un anneau de dentition homologué, éventuellement réfrigéré car le froid apaise la douleur. Ces anneaux aident la dent à sortir et peuvent aussi attirer l’attention d’un bébé grincheux.

De plus, pensez à masser les gencives douloureuses de votre bébé avec un gel, type Pansoral® premières dents, à base d’actifs végétaux, ou Dolodent® pour un effet anesthésique léger.

En cas de fièvre, d’irritabilité, d’inflammation gingivale et de douleur, le paracétamol le soulagera.

Un traitement homéopathique peut également prévenir cet état et diminuer les symptômes. Nous vous conseillons : Arnica montana 9CH et Belladona 9CH, quand il y a inflammation, douleur et rougeur ou une fièvre isolée ; Chamomilla 15CH si l’enfant a une joue rouge et si la douleur entraîne de la colère qui semble être améliorée par le bercement ; Borax 5CH si des aphtes apparaissent lors de la poussée.

Donnez ces remèdes à raison de 10 granules à faire fondre dans un biberon d’eau à répartir tout au long de la journée.

La spécialité Camilia® renferme un ensemble de souches caractéristiques de la poussée dentaire. Elle se présente sous forme de doses buvables, à verser dans la bouche de l’enfant assis, à raison de 2 à 3 par jour. Le traitement homéopathique doit être suivi pendant au moins 48 heures, et les prises seront espacées dès l’amélioration des symptômes.