L’hygiène intime au féminin

Tout comme la peau possède un film hydrolipidique et une flore bactérienne naturelle pour la protéger, les parties intimes vulvo-vaginales de la femme possèdent leurs propres systèmes de défense qu’il faut respecter.

Toilette intime femme

hygiene-feminineUne à deux toilettes par jour maximum suffisent. Employez un savon doux ou un produit conçu pour cet usage et bannissez savons de Marseille et antiseptiques hors prescription médicale.

De même, la pratique de la douche vaginale est à proscrire car elle déstabilise complètement la flore naturelle protectrice. Cette toilette doit se faire à main nue pour éviter les gants de toilettes qui sont des réservoirs à microbes. A défaut employez des gants de toilettes jetables.

Prenez soin de rincer soigneusement pour éliminer toutes traces de savons et de bien sécher pour éviter tout risque de macérations.

Que faire en cas de démangeaison ?

Même en cas de démangeaisons, ne tombez pas dans l’excès. Elles peuvent être dues simplement à une allergie à une lessive, à un textile ou simplement à l’emploi d’un savon trop agressif. Si toutefois il s’agit d’une mycose, cette pathologie n’a pas de lien direct avec l’hygiène. Elle est même souvent due à un excès qui a détruit la flore bactérienne laissant la place aux champignons.

Prenez soins de votre corps, mais respectez le aussi !