Oligoéléments, minéraux et vitamines

Vegetable and fruits.

LES OLIGOELEMENTS ET LES MINERAUX

Les oligoéléments sont des substances indispensables à notre organisme. Présents dans le corps humain en quantités très faibles, moins de un milligramme par kilogramme de poids corporel, ils interviennent dans de nombreux mécanismes biologiques et leur rôle est essentiel. Ils diffèrent d’autres éléments minéraux présents en quantité plus importante, appelés minéraux majeurs ou macro-éléments. Et pourtant, un milligramme d’un oligoélément est tout aussi indispensable pour l’organisme que plusieurs centaines de grammes d’un macro-élément.

Ne pouvant être synthétisés par l’organisme, ils doivent être apportés par l’alimentation ou par des compléments alimentaires.

Eléments minéraux

Indications

Sources alimentaires

Argent

Etat infectieux de la sphère ORL

Cuivre

Etat infectieux et viral

Affections rhumatismales

Fer

Immunité, défense de l’organisme Boudin noir, foie, viandes rouges, œufs, lentilles

Lithium

Trouble du sommeil

Irritabilité

Magnésium

Spasmophilie

Fatigue passagère

Stress, anxiété

Amandes, noix, noisettes, fruits secs, chocolat, pain complet, crevettes roses, eaux minérales

Manganèse

Etat allergique

Sélénium

Affections musculaires

Affections cutanées, défenses de l’organisme

Soufre

Affections récidivantes cutanées, rhumatologiques,

de la sphère ORL

Zinc

Cicatrisation Germe de blé, huitres, œufs, foie, cacao

LES VITAMINES

Les vitamines constituent la première arme anti-fatigue. Elles sont des substances sans valeur énergétique que l’organisme ne peut intégralement fabriquer lui-même. En théorie, une alimentation équilibrée et variée doit donc les apporter en quantité suffisante, et permettre ainsi d’éviter tout risque de carence. Les carences sont souvent dues à une mauvaise absorption. Une déficience peut-être réelle, notamment au sein de groupes à risques tels que : les adolescents, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes suivant un régime… La consommation de fruits et légumes doit toujours fournir environ 10% de l’énergie de la ration.

A QUOI SERVENT- ELLES ?

On distingue deux catégories de vitamines :

  • Les vitamines liposolubles : A, D, E, K
  • Les vitamines hydrosolubles : groupe B, C

Chacune d’elles a une fonction particulière, et beaucoup agissent en synergie entre elles ou avec les minéraux et les oligo-éléments.

La vitamine A (rétinol) a, entre autres, une activité anti-infectieuse. Elle se trouve dans les produits d’origine animale. La vitamine C est l’exemple majeur d’un composé antioxydant indispensable à l’organisme, le protégeant contre les agressions. Les vitamines du groupe B jouent un grand rôle dans le métabolisme des lipides, protides et glucides. La vitamine E a un rôle majeur dans la protection des lipides et la prévention des maladies cardiovasculaires. La vitamine D a une activité antirachitique et activatrice d’immunité.

Aucun aliment ne contient toutes les vitamines en quantité suffisante : un complément vitaminique par voie orale peut parfois s’avérer nécessaire.

QUELQUES CONSEILS

  • Eviter de stocker les fruits et les légumes trop longtemps : en 48 heures, ils perdent jusqu’à 50% de leur teneur en vitamine C.
  • Respecter la répartition 15% de protides, 30% de lipides, 55% de glucides dans votre alimentation.
  • Privilégier les graisses végétales (huile d’olive, margarine) et les poissons gras pour l’apport en vitamines liposolubles.

Vitamines liposolubles

Indications

Sources alimentaires

A = rétinol

Vision, croissance, résistance aux infections Beurre, lait entier, foie, huiles de foie de poisson, jaune d’œuf

D = calciférol

Formation des os, immunité Huiles de foie de poisson, poissons gras, jaune d’œuf

E = tocophérol

Antioxydant Huiles végétales, germe de blé, œufs, légumes verts

K

Coagulation du sang Foie, légumes verts, viandes

Vitamines hydrosolubles

Indications

Sources alimentaires

C = acide ascorbique

Antioxydant, résistance aux infections Tous les végétaux, surtout les agrumes, la viande (foie)

B1 = thiamine

Métabolisme des glucides, fonctionnement du système nerveux et des muscles Céréales, levure de bière, légumes secs, pomme de terre, viande, œufs

B2 = riboflavine

Métabolisme des lipides, glucides et protéines Levure, foie, rognons, lait, yaourts, fromages

B3 ou PP = niacine

Métabolisme des lipides, glucides et protéines Viande, poisson, champignons, levure, céréales

B5 = pantothénique

Cicatrisation de plaies, croissance des cheveux Foie, rognons, lait, jaune d’œuf, poisson, levure, pain complet

B6 = pyridoxine

Métabolisme des lipides, glucides et protéines Viande, foie, lait, jaune d’œuf, poisson, levure, pain complet

B8 ou H = biotine

Métabolisme des lipides, glucides et protéines Viande, jaune d’œuf, produits laitiers

B9 = acide folique

Renouvellement des cellules du sang, synthèse des acides nucléiques Légumes verts, fruits, levure, foie, œufs, fromages fermentés

B12 = cyanocobalamine

Synthèse des acides nucléiques, formation des globules rouges Foie, rognons, jaune d’œuf, fromage, lait poisson