Le saignement de nez chez l’enfant

Encore appelé épistaxis, le saignement de nez est fréquent chez l’enfant et sans gravité la plupart du temps. Les petits vaisseaux qui tapissent la muqueuse nasale ont une paroi fragile et quand elle se brise, le nez commence à saigner. Cela peut arriver lorsque l’enfant se mouche très fort, quand il se gratte le nez qui lui démange ou quand l’air de sa chambre est trop sec. Les allergies et les rhumes peuvent accentuer les risques d’épistaxis.

Saignement nez enfant

Saignement de nez chez l’enfant : que faire ?

Pas de panique ! La vue du sang frais est impressionnante, mais en général la quantité de sang perdue est minime. Restez calme et rassurez votre enfant.

  1. Asseyez-le sur une chaise (ou éventuellement sur le sol).
  2. Aidez-le à pencher la tête légèrement vers l’avant (si possible au-dessus d’un lavabo) pour que le sang s’écoule du nez et non qu’il glisse dans l’arrière-gorge. Si cela arrive, demandez-lui de le cracher pour ne pas provoquer de nausées ou de vomissements.
  3. Aidez votre enfant à se moucher très doucement pour évacuer les caillots.
    Pincez le haut des narines entre le pouce et l’index en exerçant une pression constante pendant 10 minutes, montre en main. Si votre enfant est assez grand, vous pouvez lui enseigner comment et où compresser tout seul son nez.
  4. Vérifiez que le saignement a cessé. S’il continue, continuez à exercer la pression à la même place pendant encore 20 minutes.
  5. Vous pouvez appliquer un peu de glace sur le nez pour provoquer la constriction des vaisseaux sanguins et ainsi ralentir le flux.
  6. Si le saignement continue, utilisez une mèche hémostatique que vous introduirez dans la narine qui saigne (Bloxang® ou Coalgan®). Appliquez une pression, avec la mèche en place, en pinçant les narines pendant 10 minutes et laisser la mèche pendant 10 minutes supplémentaires.

Lorsque le sang ne coule plus, vérifiez que votre enfant reste au calme pendant 2 heures. Surveillez-le pour qu’il ne touche pas ni ne se frotte le nez.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Immédiatement si :

  • Votre enfant a subi un gros choc, il y a un risque de fracture ;
  • Le saignement est dû à un corps étranger que l’enfant a introduit dans la narine ;
  • Le saignement ne s’arrête pas après 20 minutes de pincement de nez
    votre enfant a la tête qui tourne quand il se lève.

Dans les 24 heures si :

  • Le saignement de nez se produit tous les jours ;
  • Votre enfant saigne facilement des gencives lors du brossage des dents ou lors de blessures mineures (cela peut révéler un trouble de la coagulation sanguine).

La prévention contre le saignement du nez

  1. Humidifiez l’air ambiant en utilisant un humidificateur et aérez très souvent la maison ;
  2. Attention aux petits doigts dans le nez ! Coupez-lui régulièrement les ongles ;
  3. Sur les muqueuses nasales sèches ou irritées, appliquez une pommade à base de vaseline (Homéoplasmine® par exemple pour les enfants de plus de 30 mois).