Quel sport à quel âge ?

 sport

Quel est le bon âge pour commencer ?

Pour les bébés et jusqu’à l’âge de 3 ans, on parle de psychomotricité à l’aide de gestes et de jouets adaptés. En général, les parents participent à l’aventure : « gym câline » ou « bébés nageurs ».

Pour les 3-4 ans, il existe des baby-sports (gym, judo, tennis, ski, basket, foot…) Le but est de stimuler les capacités motrices en respectant les étapes de développement de l’enfant.

A partir de 5-6 ans, l’enfant pourra coordonner ses mouvements pour apprendre à nager. Privilégiez les sports individuels symétriques : gymnastique, danse, natation, ski.

A partir de 8 ans, votre enfant pourra débuter les sports de coordination et d’opposition, individuels ou collectifs comme le tennis, les arts martiaux, l’athlétisme, le football, le hand-ball ou le basket-ball.

Vers l’âge de 9-12 ans, il pourra commencer un sport d’endurance comme la course à pied ou le cyclisme. Attention à la puberté et au corps qui change. Soyez vigilants, pas d’excès et encouragez alors les sports qui privilégient la communication avec les autres (sports d’équipe) et le contact avec la nature (équitation, escalade par exemple).

Chez l’adulte: une activité physique adaptée à sa tranche d’âge

Il est recommandé d’adapter l’activité physique en fonction de votre âge. En effet, on ne peut plus faire de sport de haut niveau passé 40 ans. A partir de 50 ans, il vaut mieux vous tourner vers des sports qui requièrent de la souplesse, de l’agilité qui seront excellents pour conserver vos muscles et votre corps en bon état, comme la gymnastique ou le Tai Chi.

Seniors, misez sur la régularité !

Après 60-65 ans, vous pouvez continuer une activité physique pour vous maintenir en forme. Le plus important n’est pas l’intensité des exercices que vous réalisez, mais leur régularité.
Continuez ainsi à marcher, remontez chez vous par les escaliers… Ceci vous aidera à conserver une certaine endurance et améliorer vos capacités cardiaques.
Réalisez des exercices de stretching le matin pour renforcer la souplesse de vos muscles et articulations. Musclez votre dos et vos abdos 2 à 3 fois par semaine afin d’éliminer toute mauvaise douleur dorsale.

La natation complétera vos exercices d’étirements quotidiens. Gardez un rythme doux et approprié à vos propres capacités, vous travaillerez ainsi votre endurance. L’aquagym est également conseillée pour les seniors.
De la même façon, faire du vélo, sans pour autant se mettre à la compétition, vous permettra de développer vos capacités cardio-vasculaires et dépenser des calories. Le vélo vous permettra également de travailler votre sens de l’équilibre et de la coordination. Si vous avez peur de tomber, essayez l’elliptique, vélo d’intérieur très complet ou testez l’aquabiking, en piscine, et bénéficiez des avantages de pédaler dans l’eau.