Virus ou bactérie : comment faire la différence ?

 

virus et bactériesLes virus sont plus petits que les bactéries. Une particule virale appelée virion, est composée d’un filament d’ADN ou d’ARN enfermé dans une capside. Ils ne respirent pas, n’ont pas de mouvements propres, ne grandissent pas et ne peuvent se reproduire seuls.

 

Les bactéries ont un ADN plus développé et peuvent respirer, se mouvoir et se reproduire de façon autonome. Elles sont constituées d’une seule cellule.

 

Différence de mode d’action

 

Le virus parasite une cellule et détourne son métabolisme. Il en a besoin pour la multiplication cellulaire ou la mobilité. Pour déclencher une maladie, les bactéries infectieuses doivent d’abord pénétrer dans l’organisme, adhérer à un tissu et s’y répandre.

 

Différents modes de transmission

 

Les virus peuvent être transmis de nombreuses façons :

  • par l’eau ou les aliments contaminés (poliomyélite et hépatite A),
  • par contact direct entre personnes (embrassades, postillons…) pour les virus de la sphère ORL (rhumes, angines, grippe…) et pour les virus digestifs (gastro-entérites),
  • par des relations sexuelles (VIH, herpès),
  • par des piqûres de moustiques, des morsures de chiens ou renards infectés (rage).

 

Les bactéries peuvent être transmises par contact direct ou gouttelettes de salive, via des aliments mal conservés ou mal cuits, des relations sexuelles non protégées, une morsure d’animal, de la terre souillée.

 

Différentes maladies

 

Les virus sont responsables d’un bon nombre de maladies, des plus bénignes (rhume) aux plus graves (fièvre hémorragique due au virus Ebola, sida…)

Les bactéries provoquent sinusites, otites (pas toutes, certaines sont d’origine virale), angines,  furoncles, panaris, infections urinaires, dentaires, pneumonies, méningites, coqueluche, septicémie, peste, choléra… Elles sont également à l’origine d’intoxications alimentaires.

 

Différence de traitement

 

Les virus bénins pourront être éliminés grâce à une bonne immunité et des traitements symptomatiques. Contre la multiplication des virus plus agressifs et en l’absence de vaccin, on a recours aux médicaments anti-viraux.

Les bactéries peuvent également être combattues grâce à notre système immunitaire et quand l’infection est plus grave, on a recours aux antibiotiques.

 

Prévention commune

Vaccination (quand elle existe),  l’hygiène et les gestes barrière, les préservatifs.